Holybelly

Café Paris

All I want is a room somewhere…*
Une fourrure de nuages aussi épaisse qu’un glaçage de carrot cake. Des piqûres glacées sur les joues, comme celles d’une barbe trop naissante. Des flaques luisantes à chaque coin de rue. Un parapluie tremblotant sous les bourrasques. Des éclats d’eau marron sur le pantalon. Des mains frôlant le drapeau tricolore : prêtes à enfiler leur costume de merguez au moindre courant d’air chaud, mais pour l’heure d’un blanc cadavérique lardé de bleu. Et après vingt-quatre heures de travail, on a beau enfiler nos moufles, on oublie d’arrêter de grelotter. Toutes nos connexions neuronales ont sommeil, il s’agit de les secouer. Alors un café fumant je vous prie. Et que ça filtre !

Lire la suite

Coutume / Instituutti

Café

Il ne faudrait pas que ça devienne une coutume. Même après tous nos reproches, on y retourne. Bon, pas tout à fait au même endroit non plus. Cette fois-ci, on table sur l’effet bouillotte d’une ambiance nordique chaleureuse pour réchauffer nos premières conclusions mitigées. On reste fidèle à l’idée et on plonge tête baissée.

Lire la suite

Café Coutume

Café

Pschttt ! Les solutions fumantes sont en cours de préparation, dans ce laboratoire du café. Les béchers fonctionnent à plein régime. Cling ! Les tubes à essai remplis de poudre noire se bousculent dans un cliquetis matinal prompt à réveiller les molécules somnolentes encore douillettement installées dans leur édredon de papier filtre. Ça y est, il est l’heure de faire flamber les réactions moléculaires.

Lire la suite

Loustic

Café Paris

The more I see you…the more I want you !*
Dans la série des coffee shops, on enchaîne avec un lieu stylisé jusqu’au bout des pieds de fauteuils. Le café Loustic nous en met plein la vue, avant même de nous en déverser plein les papilles. Un décor à rester scotché d’admiration avant de siroter une seule gorgée. Réussie, et dans les détails. Au moins, on commande notre café avec un sourire aux lèvres déjà bien dessiné.

Lire la suite

Télescope

Café

Munissez-vous d’un télescope, ça vaut le coup d’œil. Et le coup de slurp. Une petite devanture toute discrète dans une petite rue reposante. Rue Villedo, on villégiature au Télescope. Un café fumant entre les mains, ravissant nos narines avant de passer haut la main l’épreuve de la gorgée. On se laisse bercer par les volutes de fumée. On se perd dans notre tasse. On plongerait bien dedans, même. Il faut dire que ça sent tellement bon…

Lire la suite