Little Hanoï

Bo Bun Paris

Le bò bún. Depuis quatre mois, il constitue mon quotidien. Ou presque. Il enfile son attirail de super-héros et sauve la plupart de mes déjeuners. Pour de vrai. Car lorsqu’on travaille à Belleville, on a vite fait de boucler le tour des restaurants asiatiques de pacotille qui vous donnent l’impression de vous transformer en ravioli frit vivant et suintant. D’ailleurs on comprend vite le concept de tous ces bouis-bouis : mariner sous des volutes de graisse ambiante et engloutir l’équivalent d’un bol d’acides gras saturés avec quelques carottes râpées orange fluo et trois morceaux de viande élastique et bien adipeuse. On a persisté, pourtant. On en a essayé toute une tripotée. Et on en a essuyé, des déceptions. Car tout est reproductible, dans ces bicoques. Les chaises vernies, les tables graisseuses, les chats dorés qui secouent la tête, les serveurs aussi aimables qu’un nem en train de frire, et même le staphylocoque doré qui se prélasse dans nos assiettes. Car dans ces endroits là, ne pas se laver les mains, on dirait que ça tombe sous le sens. Alors lorsqu’on tombe sur un bò bún frais, joli et gouteux, on retient l’adresse. On la note frénétiquement, même.

bo bun

Premier aperçu de la boutique : c’est plein à craquer, les serveurs papillonnent de table en table, et la cuisine a l’air propre et bien organisée. Ça sent bon, les volées de bò bún se succèdent allegretto, et ouf, on nous déniche une petite table. On lorgne sur les assiettes d’à côté qui nous inspirent. On dilate nos narines, notre fréquence respiratoire s’emballe. Parce que pour une fois, ça nous plaît ! On évite tout de même de devenir tout bleu, et on reprend notre souffle pour passer commande. Le bò bún arrive, attention.

bo bun

Et il est tip top. Ça sent bon la coriandre, les légumes sont frais, la viande est étonnamment bonne, et les nems bien croustillants. Pour une fois, on sort le ventre léger, notre estomac ne crie pas au scandale, et notre veste n’empeste pas le nem. Il n’y a pas à tortiller, ici, le bò bún est roi. Et nous, on s’agenouille !

Little Hanoï, 9 rue Mont Louis, 75011 Paris

L’addition : bò bún = 11 euros

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Looks damn good! Have you tried Pho Tai in the 13th…#1 from Le Figaro. I wonder if this is as good?
    c/oParisBreakfast

    1. it is indeed very good ! I havn’t tried Pho Tai as I don’t go very often in the 13th but I’ll certainly try if you think it’s worth it🙂

  2. Zou dit :

    Bon, pour un bo bun a 11 euros, ils auraient pu t’offrir une tasse de thé, ce serait plus classe. (en plus ils auraient pu gagner un smiley supplémentaire).

    1. Attends que je goûte ton futur bo bun ambulant, j’attendrai la tasse de thé de pied ferme🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s