43 Cocktail Bar

Bar à cocktails

Peut-être que les chiffres sont mal choisis. Après tout, le chiffre 4 fait frémir les japonais. Il faut dire que si nous aussi, on avait un chiffre se prononçant comme le verbe « mourir », on éviterait de l’utiliser. Qui plus est de le mettre en avant. D’ailleurs, on devrait peut-être prendre le pli. De même qu’on évite le vert au théâtre, on se demande bien à la fin de la soirée si les japonais n’ont pas raison. Car ce bar éphémère, c’était plutôt très décevant. Pas trop mal, mais pas trop bien non plus.

photo 2-1

Mais de tétraphobie ici, point. Superstitions mises à part, ce n’est pas parce qu’on est au 9ème étage et qu’on a vue sur le Louvre que tout est permis. A vrai dire, du Pont Neuf on voit aussi la tour EIffel, et au moins personne n’est là pour nous irriter à outrance. Et en plus on la voit de près. J’exagère, d’accord, mais le 43  » Up on the Roof  » penche dangereusement vers le bas.

photo 4

On n’est pas là simplement pour contempler la tour Eiffel et le Sacré-Cœur. D’accord, on est prêts à jouer outrageusement les touristes en s’exclamant sur le scintillement de la tour Eiffel et en s’enthousiasmant pour le coucher de soleil derrière les Invalides, mais ceci bien installés et en sirotant un cocktail. Qui se montre plutôt plaisant d’ailleurs, je le concède (le barman au moins est épargné). Mais encore faut-il l’apercevoir avant la fin de la soirée. On commande nos boissons à 19 euros, on les attend deux heures au bas mot. Et encore elles arrivent chacune à une demi-heure d’intervalle. Une vraie représentation ratée.

photo 1

Alors on joue le jeu, mais sans succès. On observe des serveurs d’une incompétence à toute épreuve, dépassés par les commandes qui s’amoncellent sur leurs épaules. La vue sur les toits excuse tout, même le plateau de charcuterie monté à même le sol de l’ascenseur. Uniquement emprunté par le personnel, mais enfin tout de même. Si maintenant il faut grignoter du saucisson aux gravillons…

photo 5

A défaut d’être arrosés tout court, on est donc arrosés de déceptions en cascade. Quelques gouttes nous auraient au moins sortis de l’embarras et nous auraient laissés déguerpir sans risquer de passer pour des fine-bouches trop tatillonnes. Alors on a compris. On ne griffonne pas de rendez-vous pour l’été 2014. En plus, au 43 en 2014 ? On n’est pas fous !

43 Cocktail Bar « Up on the Roof « , 4 rue Danton, 75006 Paris (9ème étage de l’hôtel Holiday Inn Paris Notre-Dame)

L’addition : cocktails entre 17 et 25 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s