Loustic

Café Paris

The more I see you…the more I want you !*
Dans la série des coffee shops, on enchaîne avec un lieu stylisé jusqu’au bout des pieds de fauteuils. Le café Loustic nous en met plein la vue, avant même de nous en déverser plein les papilles. Un décor à rester scotché d’admiration avant de siroter une seule gorgée. Réussie, et dans les détails. Au moins, on commande notre café avec un sourire aux lèvres déjà bien dessiné.

IMG_1990

Somehow this feeling just grows and grows…*
Encore une fois, on découvre un coffee shop à la hauteur de son titre. Avec une chouette customisation. Un juste compromis entre un ensemble très travaillé et une touche d’inachevé. Comme si par endroits, on avait jeté l’éponge avant que ça ne soit complètement terminé. Quelques pans de murs peu retouchés, mêlant briques apparentes, traces blanches et vieux accrocs. Côtoyant des étagères toutes proprettes et des murs parfaitement tapissés. Égayés par l’armée colorée de muffins, cookies, tartes et sandwichs se dressant devant eux. Un savant mélange d’inattendu, qui explose de style.

IMG_5484

photo 1-2

With every sigh I become more mad about you…*
On s’installe sur la banquette, et après avoir louché un moment sur la vitrine, on commande notre café filtre accompagné d’un épais carrot cake. Présentée dans un joli (et imposant) récipient typé entonnoir, notre décoction magique nous expulse à mille lieux d’une banale tasse de café. Elle dégomme l’amertume et laisse place à de doux arômes tapissant notre palais. Presque comme une expérience nouvelle, qu’on aimerait renouveler cent fois.

IMG_6133

My arms won’t free you, and my heart won’t try ! *
On sirote à petites gorgées nos grandes tasses remplies. On dévore le carrot cake, épais comme une pile de serviettes de bain. Nul besoin de préciser, on succombe au Loustic. Un peu le Prométhée du café, qui a volé le nectar subtil aux dieux de l’Olympe et nous en fait fait profiter à ses risques et périls. Surtout on n’ébruite pas l’adresse aux cars de touristes, le café se veut rester authentique. Et on comprend le souhait de ses baristas. Une horde d’appareils photos et de sacs banane aux tours Eiffel en guise de porte-clés arracherait ce côté café de quartier si paisible et reposant. Alors on vous file le bon plan, mais chut, c’est un secret.

IMG_9082

Café Loustic, 40 rue Chapon, 75003 Paris

L’addition :
café filtre = 3 euros
menu déjeuner = 10 euros

* extraits de la chanson « the more I see you » de Chris Montez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s