Helmut Newcake

Brunch Paris

Gluten free, for your pleasure. C’est le moment pour les farines de blé, orge et seigle de passer à la trappe. Il faut bien lui rentrer dans le lard, à cette auto-immunité barricadant l’accès à nos pâtisseries chéries. SI tant est que vous les subissiez, ces anticorps anti-transglutaminase. Avouez que si tel est le cas, vous aimeriez bien les ranger dans un tiroir l’espace d’un repas. Pour enfin laisser vos papilles prendre un bain moelleux chocolaté et plonger tout droit dans une religieuse au café. Pour détendre votre palais crispé par un massage éclair (vanille s’il vous plaît).

photo 3-5

Rendez-vous donc chez Helmut Newcake. Et attention, pas de « Bye bye birdie, i’m gonna miss you so, bye bye birdie, why’d you have to go » *… même pour les non-allergiques. Car le blé, on l’oublie. L’affaire est plutôt réussie.  Si la glutenophobie vous grignote, vous avez frappé à la bonne porte.

photo 4-5

Pour nous autres glutenotolérants, on a tout de même envie d’essayer. Après tout, le concept est plutôt unique. Les choux à la crème et tartelettes au citron sans gluten, ça ne court pas les étals de nos pâtissiers. Et on se dit que ça vaut peut être le coup. Que « maybe, we will be so cozy » * …

photo 4

On pose une option sur le brunch. Installés dans un charmant salon baigné de lumière, on  » wipe off that full of doubt look » *, et « slap on a happy grin » * . Car le brunch est assez charmant. Tous les indispensables répondent présents. Y compris les pancakes, aussi épais que des coussins. Les « Lemon bichon » sont choux, au sens propre comme au sens figuré. De petites boules potelées aux couleurs pop.

Capture d’écran 2013-06-01 à 21.34.46

Seulement le petit plus, on a du mal à le dénicher. On est face à tout ce qu’il y a de plus classique, version re-travaillée. Sans gluten, d’accord, mais sans trop de peps non plus. C’est audacieux sans forcer. On regrette un peu le conformisme du brunch, sans oublier que pour les intolérants au gluten, ce n’est pas si conformiste que ça. On apprécie malgré tout la découverte. Si bien qu’on  » just put on a happy face » * !

* Extraits de la comédie musicale  » Bye bye Birdie »

Helmut Newcake, 36, rue Bichat 75010 Paris

L’addition : brunch = 24 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s