The Smiths Bakery

Burger Paris

Burger fever. Again and again. Il faut bien s’y atteler à cette difficile tâche de dénicher un burger correct. A défaut de l’élaborer soi-même. Car si on se refuse à imbiber le tissu du canapé de d’émanations carnées, on est bien obligé de s’employer à dégoter un burger digne de ce nom.

IMG_4674

Et justement. Après une matinée de courses, mon estomac se contracte désespérément dans le vide. Il crie famine. Je ne lui prête guère attention, jusqu’à ce que mon regard se pose sur une petite pile dodue bien appétissante. Je craque et passe commande. Mes incisives sont sur le qui-vive, prêtes à déchirer. Je m’installe à une table en attendant la préparation de mon sandwich que j’espère potelé à souhait. Cinq minutes après, j’emporte mon sac en papier duquel s’échappe un fumet cheese-bacon pas déplaisant.

Capture d’écran 2013-03-17 à 10.44.46

Enfin, je déballe mon burger. Avant même d’y goûter, j’apprécie l’emballage papier customisé version The New York Times. Un peu plus et j’oublie mon burger pour commencer par lire les quelques fractions d’articles imprimées. Histoire de s’outre-atlantiser jusqu’au bout des ongles. Mission d’ailleurs impossible, puisque mon burger est alone. Pas une seule pomme de terre pour lui porter compagnie. Bien solitaire, il en serait presque à fredonner du Charlie Winston  » Hello, Alone, it’s you and me again ».  Car c’est bien sympa d’empiler cornichons, steak, cheese et salade, mais encore faut-il ne pas oublier les compagnes préférées de notre rondouillard échafaudage : les frites.

IMG_4680

Le verdict est finalement mitigé. Le burger est vraiment pas mal : moelleux, avec du bon pain, une énorme tranche de bacon, de la salade fraîche, du fromage pas trop insipide, un steak pas trop gras. Somme toute une bonne surprise. SI ce n’est que pour 9,50 euros, on s’attendait quand même à avoir quelque chose en plus à côté. Un cornet de frites maison et le tour aurait été joué. On sirote une dernière gorgée de Coca ( zéro) pour se consoler de ne pas avoir de frites. On les regrette un peu, mais c’est tant pis. La chasse au Top Burger est relancée, et de plus belle !

The Smiths Bakery, 12 Rue de Buci, 75006 Paris

L’addition : un burger = 9,50 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s