The Frog and Princess

Bar à bières

A cours d’appétit (une fois n’est pas coutume) et à cours d’inspiration après une journée éreintante, nous nous mettons en quête de boissons mousseuses mordorées promptes à nous détendre. On plonge pour cela à pieds joints dans un conte de Grimm dans lequel les fûts de bière remplacent l’eau du puits, et dans lequel le lancer de balle dorée se voit supplanté par la réception de liquide blond au fond de chaque verre. Vous l’aurez compris, le bar à bières The Frog and Princess nous a ouvert ses portes.

IMG_5681

Point de pattes palmées humides pour nous accueillir cependant. Ou alors une grenouille transformée par une princesse mal intentionnée en armoire à glace crispée. Car un monsieur aux épaules sur-développées est curieusement posté dans un coin, l’air de rien, occupé à piétiner sur place, faisant office de portier par intermittence. Mieux vaut ne pas s’y frotter, au portier. Si on tire la porte au lieu de la pousser…gare à nous. Un portier surdimensionné irrité, ça peut devenir impressionnant.

Capture d’écran 2013-01-22 à 19.54.33

Nous voici donc dans l’antre de la Princesse. Noblesse oblige, on nous offre une palette de shots des six bières pression maison proposées ici. Le concept est marrant, et me sort bien de l’embarras.

IMG_5687

On passe donc commande. Une bière brune pour mon ami ( « Dark de triomphe ») et une blonde citronnée pour ma part. On sirote allègrement, la boisson est fort agréable. Point de grenouille pour venir troubler nos glouglous. Nous n’avons rien égaré, pas de risque donc de voir se pointer un animal humide et gluant en quête de mauvais sort à briser.

IMG_5813

Des mauvais sorts, il y en a pourtant ici. L’ambiance, pour commencer. On se croirait dans une grande chaîne de magasins de vêtements. On dirait qu’ils se sont débarrassés des portants et qu’ils ont mis des tables à la place. C’est froid, pas très ancien mais bien mal vieillissant, pas très entretenu. La carte, ensuite. En la découvrant, on se croit propulsé plus seulement dans un magasin de vêtements, mais dans un « mall » américain. Oignons frits, ailes de poulets, potatoes et une ribambelle de fritures habillent un carton plastifié excessivement graisseux. Mais ne soyons pas médisants, nous sommes venus pour siroter une bière, et nous sommes plutôt contents du résultat. Je ne risque pas d’y remettre les pieds pour dîner, mais pour prendre un verre, soyons conciliants, c’était plutôt sympa. Reste à savoir quelle Princesse bien lunée finira par donner un baiser à cette grenouille émechée !

Capture d’écran 2013-01-22 à 19.54.51

The Frog and Princess, 9 rue Princesse, 75006 Paris

L’addition : une bière = 7 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s