Marcovaldo

Brunch Paris

Un endroit insolite. Rempli de bouquins. Composé de tables et chaises joliment dépareillées. Avec des photos un peu usées pas parfaitement accrochées aux murs. On n’a même pas envie de leur donner un petit coup d’index pour les remettre droites. Elles sont de guingois et c’est très bien comme ça. Chez Marcovaldo, le concept de « libreria caffè » ne s’arrête pas à des bouquins empilés le long des tables. On peut déjeuner, goûter, bruncher le week-end, assister à des concerts à consonance italienne, prendre des cours de cuisine avec la « mamma  » italienne, la vraie, ou même prendre un « Aperital », entendez « atelier d’italien autour d’un apéritif ».

IMG_5053

Capture d’écran 2012-12-09 à 15.11.12

La place est tenue par des italiens, bien sûr. Super souriants, super gentils. Avec un coin « killer kitchen » au fond, reservé pour le capocuoco. Qui nous prépare le brunch du jour : pain-beurre-confiture, jus d’orange et thé vert pour commencer. Suit un plat composé de : « tortino » bio de couscous, potiron et noix de muscade, d’une crème bio d’azuki et noix de cajou accompagnées de pain de kamut fait maison, d’une bouchée de mozzarella de Bufflonne et jambon aux herbes, et d’une salade de jeunes pousses, pommes, kakis et grenades. Avec un morceau de pecorino en plus.

Capture d’écran 2012-12-09 à 15.55.40

Huum. C’était super savoureux. Ça change des formules brunch faites pour vous remplir l’estomac avec une omelette gigantesque et des beignets de légumes dégoulinants d’huile de friture. Des produits bien sélectionnés et bien cuisinés, c’est tout de même autre chose. Même le simple morceau de pecorino et les tranches de jambon aux herbes étaient de qualité. Le seul ingrédient de la carte à volonté est le thé vert, et il faut bien admettre que « thé vert à volonté »  sonne plus distingué que « brunch à volonté « .

Nos derniers coups de fourchettes, ou plutôt de cuillères, atterrissent dans un carrot cake, un tiramisu et un gâteau au chocolat. Simples mais pas trop gras, une plaisante et légère façon de mettre un point d’orgue au repas.

Capture d’écran 2012-12-09 à 15.56.02

Capture d’écran 2012-12-09 à 15.56.48

Une dernière gorgée de thé vert et il est temps de s’en aller. Les vitres opacifiées de buée ne nous engagent pas à ressortir dans le froid mordant de ce mois de décembre. Avant de partir, on soulèverait bien la cloche en verre des présentoirs à gâteaux situés dans l’entrée, juste pour prendre une dernière bouchée de carrot cake. Ces derniers nous rappellent, au moment de pousser la porte, qu’il nous faudra revenir pour y goûter à nouveau. Sans problème, car des brunchs comme celui-là, on aimerait bien en découvrir plus souvent !

IMG_5060

Marcovaldo, 61 rue Charlot, 75003 Paris

L’addition : brunch = 21 euros par personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s