La Cie des vins surnaturels

Bar à vins

Point d’enseigne pour la compagnie des vins surnaturels. A la place, une devanture nue et intrigante. D’épais rideaux masquent la foule de clients éclairés à la lueur de quelques bougies vacillantes. On se demande ce qu’on va découvrir en poussant la porte. Un décor confortablement raffiné ? De bons vieux fauteuils en cuir surdimensionnés douillets à souhait disposés autour d’une veille cheminée en marbre ? Des banquettes fleuries aux coussins rebondis ? Ce sont un peu les images qui se dessinaient dans mon esprit avant de franchir la porte. Verdict : pas du tout ! C’est pourtant l’effet recherché. Les banquettes et les fauteuils sont bien au rendez-vous, la cheminée au fond également, mais le tout dans une tonalité moderne-cheap. L’idée est là, mais le résultat est plutôt moyen. Les fauteuils sont rigides et inconfortables. Le plafond est défiguré par un énorme caisson en plastique, les murs tapissés d’un papier peint pas très heureux. Mais ne médisons pas trop, il reste quelques points sympas.

Capture d’écran 2012-12-08 à 22.37.02

Le vin, pour commencer. C’est un bar à vins après tout, ne l’oublions pas ! La palette de prix est pour le moins…étendue. Un verre à 8 euros, c’est possible, à 80 euros, c’est possible aussi. Mon choix s’est porté sur un verre à 11 euros, un côte du Rhône rouge de chez Laurent Tardieu. Et je n’ai pas été décue du tout ! Encore une fois un rouge léger comme je les apprécie.

IMG_5042

Les assiettes maintenant. Là le résultat est plutôt mitigé. C’est une arnaque côté prix, mais qui ne se digère pas si difficilement : c’est microscopique (littéralement) mais au moins, c’est super bon. Il n’en reste pas moins que 6 bouchées de carpaccio de boeuf de 1 x 2 cm à 17 euros…c’est osé.

Capture d’écran 2012-12-08 à 23.00.42

Les desserts sont par contre moins onéreux : 10 euros pour une pâtisserie de taille normale. Mon Saint-honoré n’était pas renversant mais honnête. Les petits choux étaient frais, et la crème chantilly avait un goût prononcé de vanille très agréable.

Capture d’écran 2012-12-08 à 23.05.56

Le service n’est par contre pas très efficace. Littéralement une heure entre nos deux « assiettes » ( « coupelles » serait plus approprié) de carpaccio. On a l’impression qu’ils sont complètement débordés. Mal organisés, c’est une certitude.

Mais le plus frappant dans ce bar reste le style de la clientèle. Uniformément bling-bling. On dirait des joueurs de foot. Cheveux gominés, montres Rolex et chaussures à bout pointu, ils s’enfilent des bouteilles de vin ultra expensive les unes à la suite des autres, entre quelques phrases composées de cinq mots difficilement mis bout à bout. C’était le cas du groupe d’à côté, et d’une bonne partie de la clientèle ce soir là.

L’arrière-goût de cette soirée n’est pourtant pas si désagréable. Certes, je n’y retournerai sûrement pas de sitôt, mais je reconnais un bel effort de mise en scène. Et puis n’oublions pas que le point central de la soirée, le vin, était plutôt chouette. En dépit de l’ambiance plutôt discordante, ça a le mérite de devoir être souligné. En gras.

La compagnie des vins surnaturels, 7 rue Lobineau, 75006 Paris

L’addition = 6 bouchées apéritives + un dessert + un verre de vin = 35 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s