Les Bouquinistes

Restaurant Guy Savoy

Dans le tourbillon de mes études plus que prenantes et depuis maintenant un peu plus de quatre ans que j’habite à Paris, je n’avais pas encore testé de bistrots de grands chefs.

C’est maintenant chose faite : j’ai posé mon premier choix sur un restaurant de Guy Savoy, Les Bouquinistes, situé quai des Grands Augustins.

A première vue et le moins qu’on puisse dire c’est que même à l’heure du déjeuner ça ne respire pas la jeunesse (parmi les clients). Après un accueil protocolaire mais pas désagréable (comme on s’y attend dans ce type de restaurant), mon ami et moi sommes installés en plein milieu d’une foule de septuagénaires  très concentrés sur le contenu de leur assiette. A peine assis, le serveur nous propose une autre table, dans un coin un peu plus animé du restaurant, face au bar et  juste contre la fenêtre donnant sur les quais. Il a saisi nos yeux arrondis et notre échange de haussement de sourcils, à coup sûr.

On se retrouve donc délocalisés à une place à laquelle nous n’avons au moins pas eu l’impression de nous fossiliser à chaque coup de fourchette.

Place donc à la découverte de la carte. On comprend tout de suite pourquoi la moyenne d’âge atteint des sommets ! La carte n’est pas dans nos cordes, c’est certain. A tel point qu’une esquisse de rouge se dessine sur mes joues : mais où ont-ils donc caché leur menu de déjeuner, celui qui confère tout leur intérêt (pour nous autres jeunes) à ces bistrots de grands chefs, celui qui nous permet de goûter une cuisine topissime à prix doux, celui pour lequel on s’est déplacés !? Ouf, un petit papier intitulé « menu du marché » est déposé à côté des cartes.

Le voilà, le fameux menu à 31 euros comprenant entrée + plat + dessert + verre de vin. Et il vaut le déplacement, croyez-moi. Car 31 euros pour savourer des ingrédients frais et bien cuisinés, ce n’est pas cher payé, quand on sait qu’on peut débourser plus de 30 euros dans un restaurant pas terrible pour un plat de pâtes, un fondant au chocolat picard et un verre de vin pas bon. En plus on a le choix entre 2 entrées, 2 plats et 2 desserts si je me souviens bien. Le vin est bien entendu proposé en fonction de nos choix.

Voilà donc les choix de « Madame et Monsieur » comme nous appelait notre serveuse, très agréable du reste, et très souriante une fois que mon ami eût réussi à la dérider un peu. Engoncée dans ses habitudes bien apprises, remplacer le madame-monsieur par un mademoiselle-jeune homme fut une tâche ardue, mais qui nous fit tous trois bien rire.

Entrée : Carpaccio de saumon

Plat : pour monsieur : thon aux petits légumes, pour madame : filet de canette et risotto ( les noms élaborés m’échappent, d’autant plus qu’ils comprenaient des mots m’étant tout à fait inconnus )

Dessert : madeleine et glaces maison.

Carpaccio de saumon
Thon aux petits légumes
Filet de canette
Madeleine et glaces maison : speculoos, macaron vanille, mangue

C’était beau, et c’était délicieux, d’un bout à l’autre. Le dessert n’était certes pas très élaboré, mais il a le mérite d’avoir été réalisé maison et il était très goûtu.

Et puis c’est toujours agréable de voir que chaque plat est le fruit d’une réflexion, allant de son joli titre à sa composition dans l’assiette,  et ravissant notre palais au bout du chemin.

Bref, allez-y (pour le déjeuner comme vous l’aurez compris, ou pour le dîner si vos comptes vous le permettent) , ça vaut vraiment le coup. J’y retournerai pour ma part sans hésiter. C’est pour dire !

Les Bouquinistes, 53 quai des Grands Augustins, 75006 Paris

L’addition : menu midi 31 euros ( entrée-plat-dessert + un verre de vin )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s